Antoine Ogier

Antoine Ogier

Antoine Ogier

Filmography

  • 2022 Ca va s'arranger
  • 2015 Meet UP

Director Story

Après l’obtention d’un bac littéraire et deux ans de voyage, d’abord en Australie puis en Angleterre, mon désir de cinéma s’est imposé. Bercé depuis l’enfance par les films de Danny Boyle, David Fincher, Guy Ritchie, plus tard Stanley Kubrick ou encore Terrence Malick, j’ai ressenti le besoin d’écrire dans le but faire prendre vie à des personnages et à des histoires…
J’ai suivi des études de cinéma et de télévision à Paris à l’ESRA pendant trois ans avant de prendre l’avion direction New-York pour une dernière année d’étude durant laquelle j’ai été formé à la direction d’acteur et à l’écriture de scénario. De retour en France, j’ai travaillé à la télévision tout en continuant d’écrire des scénarios. Notamment celui de ça va s’arranger. Le CNC m’a offert la possibilité de partir en résidence d’écriture au moulin d’Andé où j’ai pu confronter mon film à l’avis de scénaristes, metteurs en scène et producteurs avant de le réaliser. Un travail long et fastidieux, parfois décourageant mais tellement gratifiant lorsqu’il s’accomplit que je n’ai désormais plus qu’une chose en tête, réaliser un nouveau film.

At the end of high school, holder of a literary baccalaureate, I travelled the world for 2 years and my desire to make films increased. I grew up with the films of Danny Boyle, David Fincher, Guy Ritchie and later discovered Stanley Kubrick or Terrence Mallick. I felt the urge to write, and give life to characters, stories… I studied film and television in Paris at ESRA for three years, before flying to New York for a last year of study during which I was trained in directing actors and scriptwriting. Back in France I worked for television as I kept writing scripts, including « Getting Better ». The CNC offered me a grant for a writing residency at Le Moulin d’Andé where I had the opportunity to get precious advices from script writers and directors. A long and hard work, sometimes discouraging but so rewarding when it’s done that my only wish is to make a new film.